NOS DEMANDES

◊ Inscription au prochain Contrat de Plan État Région du financement de la 2° tranche de travaux de remise à niveau de la ligne : tronçons Pleudihen – Dol et Dinan – Lamballe.

Même si la décision effective prise en 2011 de remettre à niveau un premier tronçon engage inexorablement tous les décideurs à poursuivre cette action sur la totalité de la ligne Dol – Dinan – Lamballe pendant le prochain Contrat de Plan État Région à partir de 2014, l´AFBN veillera à ce que cela ne soit pas oublié lors du vote des budgets.

◊ Croisements de Miniac-Morvan et de Plancoët

Là aussi l´AFBN veillera à ce que ces croisements soient bien intégrés dans la remise à niveau technique de la ligne.
En effet, sans ces croisements, l´adaptation des horaires et l´augmentation du flux seraient illusoires.

◊ TER, au départ de Dinan, pour rejoindre à 6h21 à Dol, le TGV pour Rennes et Paris

Il n´y a toujours pas de train T.E.R. Dinan – Dol pour rejoindre à Dol le matin à 6 heures 21 le T.G.V. desservant Rennes et Paris en direct. Il en est de même le soir pour le retour Dol -Dinan du TGV qui arrive à Dol à 21 heures 30. Tous les professionnels qui vont à Paris refusent de prendre le car fonctionnant actuellement entre Dinan et Dol, mais ils prendront le train T.E.R.
En attendant, ils continuent à se déplacer en voiture en utilisant le parcotrain de Rennes souvent saturé.

◊ Gare de Dinan et QuaRtier de l’Europe (ex casernes)

La modernisation du bâtiment de la gare et de ses abords immédiats, dans le cadre du plan de modernisation des gares de Bretagne est absolument nécessaire pour contribuer à une meilleure et plus grande utilisation du train, grâce à la mise à disposition d´un parking gratuit.
La proximité du nouveau quartier de l´Europe par rapport à la gare, donne un atout et une chance à cette zone d’activité, en terme de communication et donc d´emploi.

◊Trains Trans-Baie

Un train Trans-Baies réunit maintenant Saint-Malo à Granville et donc permettra à nos deux Régions de mieux communiquer.
Un Trans-Baies reliant Saint Malo à Saint-Brieuc en passant par Dinan sans faire 70 kilomètres de plus en passant par Rennes répondra et même anticipera les besoins des voyageurs. Reliant en direct les deux rives de la Rance, il permettra aux Malouins, Dinannais et Briochins de se déplacer plus facilement, tant pour le travail que pour les loisirs.

◊ Fret

Le problème du fret ne doit pas être abandonné; nous y reviendrons tôt ou tard car notre environnement ne pourra pas supporter longtemps les convois de camions de 42 tonnes sur les 4 voies ou les autoroutes; il faudra revenir au wagon unique (l´abandon ne date que de 2004).